Notre Histoire

1830

LE COMMENCEMENT

C’est en 1830 que l’histoire commence lorsque le docteur Adémar Juppet travaille à la mise au point d’un apéritif à base de quinquina et de vin. A la suite de longues nuits de veille sur la mise au point de cet apéritif, sa vue baisse. Il se souvient alors de l’épitaphe biblique dans lequel l’Archange St Raphaël guérit Tobie de sa cécité. Désireux de recouvrer la vue afin d’aboutir ses recherches, le docteur Juppet place son nouvel élixir sous l’invocation céleste de l’Archange. Exaucé, il réussit à élaborer sa recette et donne à sa création le nom de St Raphaël.

St Raphaël - Affiche archange 1830

1932

LA NAISSANCE
DES GARÇONS DE CAFÉS

L’année 1932 marque un nouveau tournant dans l’histoire iconographique de St Raphaël avec l’apparition des deux garçons de café dans les différentes créations de la marque. Ces deux silhouettes, aussi appelés « Jumeaux » ont été inspirés par deux acteurs : Armand Bernard et Paul Marien, ou « Pauley » de son nom de scène : l’un est rouge, symbole du St Raphaël rouge, et l’autre est blanc et représente le St Raphaël ambré. Ils insufflent une âme et un caractère uniques à la marque.

1900

L’EXPOSITION UNIVERSELLE

C’est lors de l’exposition universelle de 1900 à Paris que l’apéritif St Raphaël, déjà bien connu internationalement, prend son envol. La marque devient incontournable et un pavillon lui est même dédié aux abords du Trocadéro. A l’occasion de cet événement incontournable, St Raphaël est la première marque d’apéritif à offrir aux visiteurs une montée en montgolfière géante aux couleurs de la marque, pilotée par l’aéronaute Léon Lair.

St Raphaël - Affiche rouge blanc

1936

CHARLES LOUPOT : LA RENCONTRE

En 1936, Max Augier, chef de la publicité et futur patron de St Raphaël, fait l’importante rencontre de Charles Loupot, peintre affichiste de renom au style unique. Les deux hommes mettent rapidement en place une véritable coopération autour de la marque St Raphaël.

1937

L’EXPOSITION INTERNATIONALE

En 1937, Max Augier commande à Charles Loupot une affiche à l’occasion de l’exposition internationale des arts et techniques de Paris.

Pour honorer l’événement, l’artiste trouve alors l’idée de représenter les deux garçons au‐dessus du Champs de Mars, en utilisant de manière astucieuse les 3 couleurs nationales.

Une tour éphémère St Raphaël est même construite.

Cet édifice qualifié de “magnifique réalisation de l’art français”, reçoit des centaines de milliers de visiteurs venus déguster un verre de St Raphaël servi très frais avec un zeste de citron.

En 1947, Max Augier créé pour Loupot un atelier spécialement dédié à St Raphaël. L’affichiste s’entoure alors de jeunes graphistes suisses, comme Werner Häcshler.

Ensemble, ils mettent en place un système modulaire permettant de réaliser l’ensemble des visuels de la charte graphique émanant de la marque, dont le célèbre logo St Raphaël.

Il sort en 1953 l’affiche très classique des deux garçons de café représentés de face, image dont il s’inspirera les années suivantes et qui sera déclinée et déstructurée sous différentes formes et divers objets.

Apéritif St Raphaël - voiture
Apéritif St Raphaël - Affiche - la merveilleuse

1938

LA MODERNISATION
AVEC CHARLES LOUPOT

À partir de 1938, Charles Loupot amorce un véritable tournant pour St Raphaël en redéfinissant toute la ligne graphique de la marque. Cela passe par la réalisation d’un nouveau lettrage du nom de la marque en écriture scripte, et par une nouvelle version des deux serveurs se basant sur des formes géométriques strictes. Dès la fin de la guerre, Loupot redessine le motif des garçons de café qu’il fait évoluer vers une version encore simplifiée.

St Raphaël - Affiche 1953

Un nouveau tournant est engagé pour St Raphaël, puisque dès les années 50, l’artiste Rolf Ibach rejoint l’agence « les Arcs » créée par Max Augier pour Loupot, et participe à faire vivre la nouvelle charte graphique stylisée. En quelques années seulement, Ibach fait peindre en France plus de 3000 fresques murales et fait recouvrir des véhicules aux couleurs de St Raphaël. Ces campagnes de communication déstructurées soulignent avec intelligence le talent et le modernisme de Charles Loupot.

1954-1964

LE CYCLISME

A partir de 1954, la marque St Raphaël s’investit dans le sport : elle sponsorise une équipe du Tour de France pendant près de 10 ans, et assure la promotion de ses produits. Partageant le même patronyme, l’équipe Raphaël Germiniani-Dunlop, créée en 1954, porte les couleurs caractéristiques de la marque (rouge, noir et blanc) durant toutes ces années. Le succès est alors au rendez-vous, ce qui continue à renforcer l’enthousiasme autour de l’apéritif et sa présence dans la vie quotidienne des Français.

Apéritif St Raphaël - Affiche - cyclisme
Apéritif St Raphaël - Affiche - cyclisme

1962

UN NOUVEAU TOURNANT
POUR LA MARQUE

Une campagne de 1962 annonce une évolution dans la forme de la bouteille au col cassé qui devient encore plus marqué. Charles Loupot s’éteint en 1962, laissant en héritage pour St Raphaël et l’Art un patrimoine inestimable. Abandonnant l’approche purement graphique suivie par Loupot pendant plusieurs décennies, St Raphaël oriente sa communication autour de moments de vie. C’est le temps des slogans durant lequel de grands artistes s’associent volontiers au succès de la marque, comme l’humoriste Bourvil ou encore la chanteuse Dalida.

1962

UN NOUVEAU TOURNANT
POUR LA MARQUE

Une campagne de 1962 annonce une évolution dans la forme de la bouteille au col cassé qui devient encore plus marqué. Charles Loupot s’éteint en 1962, laissant en héritage pour St Raphaël et l’Art un patrimoine inestimable. Abandonnant l’approche purement graphique suivie par Loupot pendant plusieurs décennies, St Raphaël oriente sa communication autour de moments de vie. C’est le temps des slogans durant lequel de grands artistes s’associent volontiers au succès de la marque, comme l’humoriste Bourvil ou encore la chanteuse Dalida.

2018

En 2018, St Raphaël innove, et rend hommage au talent et à la créativité de Charles Loupot en créant une nouvelle gamme premium les Quinas dont le graphisme fait référence au style des années 50, période d’apogée de la marque. Fortement ancré dans l’univers des bistrots, St Raphaël s’est longtemps inspiré des codes graphiques des années 30. Pendant plus de vingt ans, les garçons de café, symboles du savoir‐vivre à la française se sont affichés sur les bouteilles aux côtés de l’archange (à l’origine de la naissance de la marque).

2018

En 2018, St Raphaël innove, et rend hommage au talent et à la créativité de Charles Loupot en créant une nouvelle gamme premium les Quinas dont le graphisme fait référence au style des années 50, période d’apogée de la marque. Fortement ancré dans l’univers des bistrots, St Raphaël s’est longtemps inspiré des codes graphiques des années 30. Pendant plus de vingt ans, les garçons de café, symboles du savoir‐vivre à la française se sont affichés sur les bouteilles aux côtés de l’archange (à l’origine de la naissance de la marque).

1830

LE COMMENCEMENT

C’est en 1830 que l’histoire commence lorsque le docteur Adémar Juppet travaille à la mise au point d’un apéritif à base de quinquina et de vin. A la suite de longues nuits de veille sur la mise au point de cet apéritif, sa vue baisse. Il se souvient alors de l’épitaphe biblique dans lequel l’Archange St Raphaël guérit Tobie de sa cécité. Désireux de recouvrer la vue afin d’aboutir ses recherches, le docteur Juppet place son nouvel élixir sous l’invocation céleste de l’Archange. Exaucé, il réussit à élaborer sa recette et donne à sa création le nom de St Raphaël.

St Raphaël - Affiche archange 1830

1900

L’EXPOSITION UNIVERSELLE

C’est lors de l’exposition universelle de 1900 à Paris que l’apéritif St Raphaël, déjà bien connu internationalement, prend son envol. La marque devient incontournable et un pavillon lui est même dédié aux abords du Trocadéro. A l’occasion de cet événement incontournable, St Raphaël est la première marque d’apéritif à offrir aux visiteurs une montée en montgolfière géante aux couleurs de la marque, pilotée par l’aéronaute Léon Lair.

1932

LA NAISSANCE
DES GARÇONS DE CAFÉS

L’année 1932 marque un nouveau tournant dans l’histoire iconographique de St Raphaël avec l’apparition des deux garçons de café dans les différentes créations de la marque. Ces deux silhouettes, aussi appelés « Jumeaux » ont été inspirés par deux acteurs : Armand Bernard et Paul Marien, ou « Pauley » de son nom de scène : l’un est rouge, symbole du St Raphaël rouge, et l’autre est blanc et représente le St Raphaël ambré. Ils insufflent une âme et un caractère uniques à la marque.

St Raphaël - Affiche rouge blanc

1936

CHARLES LOUPOT : LA RENCONTRE

En 1936, Max Augier, chef de la publicité et futur patron de St Raphaël, fait l’importante rencontre de Charles Loupot, peintre affichiste de renom au style unique. Les deux hommes mettent rapidement en place une véritable coopération autour de la marque St Raphaël.

1937

L’EXPOSITION INTERNATIONALE

En 1937, Max Augier commande à Charles Loupot une affiche à l’occasion de l’exposition internationale des arts et techniques de Paris. Pour honorer l’événement, l’artiste trouve alors l’idée de représenter les deux garçons au‐dessus du Champs de Mars, en utilisant de manière astucieuse les 3 couleurs nationales. Une Tour éphémère St Raphaël est même construite. Cet édifice qualifié de “magnifique réalisation de l’art français”, reçoit des centaines de milliers de visiteurs venus déguster un verre de St Raphaël servi très frais avec un zeste de citron.

Apéritif St Raphaël - Affiche - la merveilleuse

1938

LA MODERNISATION
AVEC CHARLES LOUPOT

À partir de 1938, Charles Loupot amorce un véritable tournant pour St Raphaël en redéfinissant toute la ligne graphique de la marque. Cela passe par la réalisation d’un nouveau lettrage du nom de la marque en écriture scripte, et par une nouvelle version des deux serveurs se basant sur des formes géométriques strictes. Dès la fin de la guerre, Loupot redessine le motif des garçons de café qu’il fait évoluer vers une version encore simplifiée.

En 1947, Max Augier créé pour Loupot un atelier spécialement dédié à St Raphaël. L’affichiste s’entoure alors de jeunes graphistes suisses, comme Werner Häcshler. Ensemble, ils mettent en place un système modulaire permettant de réaliser l’ensemble des visuels de la charte graphique émanant de la marque, dont le célèbre logo St Raphaël. Il sort en 1953 l’affiche très classique des deux garçons de café représentés de face, image dont il s’inspirera les années suivantes et qui sera déclinée et déstructurée sous différentes formes et divers objets.

Apéritif St Raphaël - voiture

Un nouveau tournant est engagé pour St Raphaël, puisque dès les années 50, l’artiste Rolf Ibach rejoint l’agence « les Arcs » créée par Max Augier pour Loupot, et participe à faire vivre la nouvelle charte graphique stylisée. En quelques années seulement, Ibach fait peindre en France plus de 3000 fresques murales et fait recouvrir des véhicules aux couleurs de St Raphaël. Ces campagnes de communication déstructurées soulignent avec intelligence le talent et le modernisme de Charles Loupot.

St Raphaël - Affiche 1953

1954-1964

LE CYCLISME

A partir de 1954, la marque St Raphaël s’investit dans le sport : elle sponsorise une équipe du Tour de France pendant près de 10 ans, et assure la promotion de ses produits. Partageant le même patronyme, l’équipe Raphaël Germiniani-Dunlop, créée en 1954, porte les couleurs caractéristiques de la marque (rouge, noir et blanc) durant toutes ces années. Le succès est alors au rendez-vous, ce qui continue à renforcer l’enthousiasme autour de l’apéritif et sa présence dans la vie quotidienne des Français.

Apéritif St Raphaël - Affiche - cyclisme

1962

UN NOUVEAU TOURNANT
POUR LA MARQUE

Une campagne de 1962 annonce une évolution dans la forme de la bouteille au col cassé qui devient encore plus marqué. Charles Loupot s’éteint en 1962, laissant en héritage pour St Raphaël et l’Art un patrimoine inestimable. Abandonnant l’approche purement graphique suivie par Loupot pendant plusieurs décennies, St Raphaël oriente sa communication autour de moment de vie. C’est le temps des slogans durant lequel de grands artistes s’associent volontiers au succès de la marque, comme l’humoriste Bourvil ou encore la chanteuse Dalida.

2018

En 2018, St Raphaël innove, et rend hommage au talent et à la créativité de Charles Loupot en créant une nouvelle gamme premium les Quinas dont le graphisme fait référence au style des années 50, période d’apogée de la marque. Fortement ancré dans l’univers des bistrots, St Raphaël s’est longtemps inspiré des codes graphiques des années 30. Pendant plus de vingt ans, les garçons de café, symboles du savoir‐vivre à la française se sont affichés sur les bouteilles aux côtés de l’archange (à l’origine de la naissance de la marque).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et faciliter la navigation. Nous vous demandons de valider votre accès au site dans un contexte de consommation responsable (votre réponse n'est pas conservée ou exploitée).

Privacy Settings saved!

Nous utilisons certaines informations recueillies lors de votre visite, via les cookies, à des fins d'analyse et d'évaluation pour comprendre la façon dont nos services sont utilisés. Vous pouvez modifier ces préférences en ajustant les réglages ci-dessous. Ne vous rappelons qu'en bloquant certains types de cookies, cela peut avoir un impact sur votre expérience de navigation sur notre site et sur les services proposés

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

  • age_gate

Refuser tous les services
Accepter tous les services